Show simple item record

dc.contributor.authorGuichard, Renelle
dc.date.accessioned2009-07-22T15:04:50Z
dc.date.available2009-07-22T15:04:50Z
dc.date.issued2004
dc.identifier.isbn2-7178-4772-3en
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/1316
dc.description.abstractfrL’analyse des budgets et des politiques de la science et de la technologie ne doit plus aujourd’hui se cantonner à leur seule composante civile. Les budgets de recherche militaire ont, eux aussi, une influence forte sur ces politiques. Se pose en effet la question de la contribution de la R&D militaire non seulement aux objectifs de sécurité mais aussi aux performances économiques globales. On peut alors se demander quels sont les types d’organisations et d’institutions les plus appropriés à une relation fructueuse entre R&D militaire et développement technologique général. Ces questions sont d’une actualité brûlante, dans un contexte de croissance économique en « panne », caractérisée par de fortes tensions budgétaires. La réponse américaine, mise en place au cours de la dernière décennie par l'Administration Clinton, a ouvert de nombreuses perspectives. Les politiques « duales », qui consistent en une intégration poussée des structures d’innovation civile et militaire, ont largement contribué à relancer le système d'innovation nord-américain, par les effets conjugués d’économies d’échelle, d’économies de variété et d’externalités. La mise en œuvre de cette stratégie faussement simple requiert l’élaboration d’outils organisationnels, que cet ouvrage, issu de recherches doctorales, met en lumière. On peut en résumer les grandes lignes ainsi : la première partie nous permet d’aboutir à la conclusion que les programmes de Défense doivent désormais se repositionner, dans le sens d’un décloisonnement et d’une intégration au système d’innovation français ; la deuxième partie décrit les piliers de politique sur lesquels doit s’appuyer ce repositionnement ; tandis que la troisième partie étudie les modalités permettant à la Délégation Générale pour l’Armement d’occuper une place centrale dans ce nouveau paysage. Ces orientations, bien que peu débattues à ce jour, nous semblent cruciales en ce qu’elles conditionnent l’efficience des dépenses de R&D de Défense. La mise en place de politiques duales, comme l’émergence d’une échelle européenne (bien qu’encore difficile) détermine en effet l’évolution de l’écart technologique vis-à-vis des Etats-Unis et par voie de conséquence l’(in)dépendance des pays européens en termes d’innovation.en
dc.language.isofren
dc.subjectEtats-Unisen
dc.subjectDéfenseen
dc.subjectInnovationen
dc.subjectDualitéen
dc.subject.ddc658en
dc.subject.classificationjelO38en
dc.subject.classificationjelO32en
dc.titleRecherche militaire : vers un nouveau modèle de gestion ?en
dc.typeOuvrage
dc.publisher.nameEconomicaen
dc.publisher.cityParisen
dc.identifier.citationpages206en
dc.relation.ispartofseriestitleRecherche en Gestionen
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelGestion des entreprisesen
dc.identifier.citationdate2004


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record