Show simple item record

dc.contributor.authorThéron, Christelle
dc.contributor.authorPezé, Stéphan
dc.date.accessioned2014-06-20T10:13:16Z
dc.date.available2014-06-20T10:13:16Z
dc.date.issued2014-05
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/13564
dc.description.abstractfrComme le soulignent Journé & Raulet-Croset (2012), la notion de situation de gestion (Girin, 1990a, b) est particulièrement pertinente pour rendre compte des aspects émergents et dynamiques des situations gérées par les managers, marquées par l’ambiguïté, l’équivocité et l’incertitude. Pour y faire face et parvenir à appréhender au plus juste ce dont il retourne dans les situations, les managers mettent en œuvre un processus d’enquête (Dewey, 1993). Dans ce processus, l’attention du manager joue un rôle clé : pour détecter des anomalies, pour nourrir l’enquête en indices, pour identifier et qualifier les changements dans la tournure des évènements, etc. Or, l’attention est une ressource cruciale du manager en même temps qu’une ressource rare (Laroche, 2001 ; Ocasio, 1997). Cette attention est par ailleurs fortement sollicitée du fait de la brièveté, variété et fragmentation qui caractérisent le travail managérial (Stewart, 1967 ; Mintzberg, 2009). Dans ce contexte qui lui est propre, comment le manager peut-il mener à bien l’enquête lui permettant de résoudre les situations de gestion dont il a la responsabilité ? En nous appuyant sur quatre vignettes empiriques présentant plusieurs situations de gestion issues du shadowing d’un manager, nous analysons le processus d’enquête au prisme de l’attention que le manager mobilise. Ces résultats apportent trois contributions à la littérature sur les situations de gestion : (1) le manager, loin d’être passif vis-à-vis des situations, les recherche activement en portant son attention sur des indices précis issus de son expérience de situations récurrentes ; (2) nous montrons qu’une des caractéristiques des enquêtes managériales est leur fragmentation, ce qui induit un travail d’agrégation par le manager des différents épisodes d’une enquête ; (3) en outre, une enquête ne se déroule jamais seule : dans son quotidien, le manager est engagé simultanément dans plusieurs situations. Une partie de l’activité managériale peut ainsi être appréhendée comme la conduite d’un flux de situations de gestion enchevêtrées.en
dc.language.isofren
dc.subjectSituation de gestionen
dc.subjectAttentionen
dc.subjectEnquêteen
dc.subjectManageren
dc.subject.ddc658.4en
dc.subject.classificationjelC42en
dc.subject.classificationjelM1en
dc.titleLe « manager enquêteur » : apports d’une perspective attentionnelle aux situations de gestionen
dc.typeCommunication / Conférence
dc.identifier.citationpages26en
dc.subject.ddclabelDirection d'entrepriseen
dc.relation.conftitleXXIIIème conférence annuelle de l’Association Internationale de Management Stratégique - AIMS 2014en
dc.relation.confdate2014-05
dc.relation.confcityRennesen
dc.relation.confcountryFranceen
dc.relation.forthcomingnonen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record