Show simple item record

Term structure of psychological discount rate : estimation and its incidences on risk and social preferences

dc.contributor.advisorde La Bruslerie, Hubert
hal.structure.identifier
dc.contributor.authorOuattara, Aboudou*
dc.date.accessioned2016-06-07T13:49:25Z
dc.date.available2016-06-07T13:49:25Z
dc.date.issued2015-06
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/15534
dc.description.abstractfrLa théorie de l’utilité actualisée proposée par Samuelson (1937) est un des paradigmes dominants en économie et en gestion particulièrement en finance où elle sert de socle, entre autres, au Modèle Intertemporel d’Equilibre des Actifs (ICAPM) et à sa version incluant la consommation (ICCAPM). En dépit de cette place, sa validité pour expliquer les préférences temporelles des individus a été questionnée dans des travaux de recherche récents ouvrant la voie à des amendements et à la remise en cause de ce cadre d’analyse. Ces travaux ont introduit, entre autres, le concept de structure par terme du taux d’escompte psychologique. La littérature a proposé sept alternatives à la fonction d’escompte exponentielle contenue dans la version initiale de la théorie de l’utilité actualisée. Il s’agit des fonctions d’escompte de Hernstein, de Harvey, Proportionnelle, de Laibson, de Rachlin, Hyperbolique et Hyperbolique généralisée.Faisant suite à ces travaux, nous avons initié une recherche visant à apporter une réponse à la question relatives aux caractéristiques de la structure par terme du taux d’escompte psychologique d’un individu et les facteurs qui expliquent sa différence d’un individu à l’autre ; ses liens avec les autres dimensions des préférences (face au risque et sociales) individuelles sont explorés par la suite. Il s’est agi d’identifier parmi ces fonctions celles qui sont cohérentes avec les préférences individuelles observées, d’estimer les paramètres associés, d’étudier la cohérence des préférences temporelles d’un individu. Elle s’appuie sur les données issues d’une étude expérimentale basée sur dix huit arbitrages inter-temporels, quatre arbitrages de loteries, le jeu du dictateur, le jeu de l’ultimatum et le jeu de confiance.L’analyse des données a permis de confirmer les résultats précédents sur la violation de la constance du prix psychologique du temps, la cohérence par domaine des préférences temporelles, d’établir que la population étudiée est caractérisée par une hétérogénéité par rapport à la forme de la structure par terme du taux d’escompte psychologique. Les individus sont caractérisés par une fonction d’escompte psychologique de Hernstein, hyperbolique généralisée ou de Laibson. Nous avons trouvé que les caractéristiques démographiques, l’environnement social et l’orientation temporelle expliquent peu les différences de structure par terme de taux d’escompte psychologique. Les différences de niveaux d’application (dimension des traits de personnalités) sont les principaux déterminants de la différence de structure par terme de taux d’escompte psychologique caractéristiques des préférences temporelles. Nous avons enfin établi qu’il existe une faible relation entre les paramètres des préférences temporelles, face au risque et sociales.L’ensemble de ces analyses nous ont permis de dériver des conclusions par rapport aux hypothèses de recherche que nous avons formulées et d’interroger la validité de chacune d’elles dans la perspective de déduire les réponses à la problématique de notre recherchefr
dc.language.isofr
dc.subjectÉtudes expérimentalesfr
dc.subjectPréférences socialesfr
dc.subjectPréférences face au risquefr
dc.subjectStructure par terme du taux d’escompte psychologiquefr
dc.subjectPréférences temporellesfr
dc.subject.ddc658.1en
dc.subject.classificationjelG.G3.G30
dc.titleLa structure par terme du taux d'escompte psychologique : estimation et incidences sur les préférences face au risque et socialesfr
dc.titleTerm structure of psychological discount rate : estimation and its incidences on risk and social preferencesen
dc.typeThèseen
dc.contributor.editoruniversityUniversité Paris Dauphine
dc.description.abstractenThe discounted utility theory proposed by Samuelson (1937) is one of the dominant paradigms in economics and management especially in finance where it serves as a basis of the Intertemporal Capital Asset Pricing Model (ICAPM) and its version including consumption (ICCAPM). Despite this place, its validity has a framework to explain individuals time preferences has been questioned in recents researches paving the way for amendments and questionings of this framework. Among others, these researches introduce the concept of term structure of psychological discount rate. Therefore, a part from exponential discount rate function, we find in the literature seven alternatives discount rate function : Hernstein, proportional, Laibson, Rachlin, Hyperbolic and generalized hyperbolic.Following this work, we initiated a research to provide an answer to the question on the characteristics and driving factors those explain its heterogeneity at an individual level. Thereafter, its relationship with other dimensions of individual preferences (risk and social interaction behavior) are explored. The purpose is to identify among them, the function that is consistent with the observed time preferences, to estimate the underlying parameters and to study the consistency of individual time preference. This research is based on the data collected by experimental study using eighteen time trade-offs, four lottery trade-offs, a dictator game, an ultimatum game and a trust game.Data analysis confirmed previous results on the violation of the time invariant of the psychological value of time hypothesis and established that the studied population is characterized by an heterogeneity with respect to the form of the term structure of psychological discount rate. Individuals are characterized by an Hernstein, Generalized hyperbolic or Laibson psychological discount rate. We found that demographic, social and temporal orientation have a weak link with the individual differences of the term structure of psychological discount rate. Application (a dimension of personality traits) is the most important driving factor of term structure of psychological discount rate forms heterogeneity. We finally established that there is a weak relationship between the parameters of time, risk and social preferencesen
dc.identifier.theseid2015PA090026
dc.subject.ddclabelOrganisation et finances d'entreprisefr
dc.rights.intranetnon
hal.author.functionaut


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record