Show simple item record

hal.structure.identifierLaboratoire d'analyse et modélisation de systèmes pour l'aide à la décision [LAMSADE]
dc.contributor.authorAiriau, Stéphane
HAL ID: 742766
ORCID: 0000-0003-4669-7619
*
dc.date.accessioned2017-09-05T14:27:23Z
dc.date.available2017-09-05T14:27:23Z
dc.date.issued2013
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/16679
dc.description.abstractfrOn s’intéresse à une situation où des agents rationnels peuvent former des coalitions pour améliorer leur bien-être. Nous nous plaçons dans des jeux coopératifs avec externalités et plus précisemment des jeux avec valeurs (“games with valuations”): l’utilité de l’agent est définie pour chaque structure de coalitions (SC). Pour une SC donnée, un agent peut changer de coalition en rejoignant une coalition existante dans la SC. Si un changment lui est bénéfique, il a intérêt à changer de coalition. Une SC est stable lorsqu’aucun n’agent n’a intérêt de changer de coalition.La stabilité est une propriété désirable car les agents ne gachent pas de temps ou d’energie à changer sans cesse de coalitions. Si aucune SC n’est stable, les agents risquent passer leur temps à changer decoalition, sauf si un agent décide d’accepter une solution sous-optimale. Lorsqu’une SC stable existe, elle n’est pas forcément unique, et son choix peut avantager certains agents plutôt que d’autres, ce qui pose un problème d’équité. De plus, il n’est pas forcément toujours possible d’atteindre une SC stable en utilisant une suite de changements qui profitent à l’agent qui change de coalition. L’objet de notre étude est de proposer une notion différente de la stabilité. Si les agent sont gloutons et myopes (i.e. un agent change de coalition si le changement améliore son bien être), chaque agent i peut calculer son utilité espérée ̄ui (s’il connait la SC de départ ou s’il possède une distribution de probabilité sur les états de départ). Nous proposons le choix d’une SC et une répartition des gains de cette SC de telle sorte que chaque agent i obtienne au moins ̄ui. Tous les agents ont donc intérêt de choisir notre solution, et donc rester dans leur coalition. Malheureusement, notre solution est difficile à calculer.en
dc.language.isoenen
dc.subjectJeux coopératifsen
dc.subjectsolutions équitablesen
dc.subjectchaines de Markoven
dc.subject.ddc519en
dc.subject.classificationjelC.C7.C71en
dc.titleA fair and efficient payoff based modeling the coalition formation process for games with valuationsen
dc.typeCommunication / Conférence
dc.relation.ispartoftitleSeptièmes journées francophones Modèles Formels de l'Interaction MFI'13en
dc.relation.ispartofeditorBonzon, Elise
dc.relation.ispartofeditorCholvy, Laurence
dc.relation.ispartofpublnameUniversité Lille 1en
dc.relation.ispartofpublcityLilleen
dc.relation.ispartofdate2013-07
dc.subject.ddclabelProbabilités et mathématiques appliquéesen
dc.relation.conftitleSeptièmes journées francophones Modèles Formels de l'Interaction MFI'13en
dc.relation.confdate2013-07
dc.relation.confcityLilleen
dc.relation.confcountryFranceen
dc.relation.forthcomingnonen
dc.description.ssrncandidatenonen
dc.description.halcandidateouien
dc.description.readershiprechercheen
dc.description.audienceInternationalen
dc.relation.Isversionofjnlpeerreviewednonen
dc.relation.Isversionofjnlpeerreviewednonen
dc.date.updated2017-09-05T14:20:01Z
hal.identifierhal-01616377*
hal.version1*
hal.update.actionupdateMetadata*
hal.author.functionaut


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record