Show simple item record

hal.structure.identifier
dc.contributor.authorVincent, Fanny
HAL ID: 737946
dc.date.accessioned2017-10-24T08:22:54Z
dc.date.available2017-10-24T08:22:54Z
dc.date.issued2014
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/16818
dc.description.abstractfr"Depuis une dizaine d’années une forme de travail atypique croît dans les équipes soignantes des hôpitaux (chez les infirmier-e-s et aides soignant-e-s) : le travail en 12 heures d’affilée. Dérogatoires au droit du travail, les 12h bouleversent « la norme du compromis fordiste » qui réglait l’organisation temporelle du travail sur des plannings en 7h36 ou 7h50 pour les soignant-e-s travaillant de jour depuis le passage aux 35h.Pris dans l’« accélération sociale du temps » , et face à la dégradation des conditions de travail dans un contexte d’austérité , maitriser son temps de travail est un enjeu pour les soignant-e-s de l’hôpital public. Et ce d’autant plus dans ce milieu où temps de travail est souvent synonyme de don de sa personne sans contre-don .A partir d’une enquête ethnographique menée pendant plus de 3 mois dans divers services hospitaliers, ainsi d’entretiens avec les soignant-e-s, les cadres de santé, les syndicats, les médecins du travail et divers institutionnels, le tout réalisé dans le cadre d’une thèse engagée depuis octobre 2012, nous nous intéresserons aux effets des 12h sur les modes de structuration et de régulation du travail. Nous montrerons que les 12h, par le fait qu’elles constituent pour de nombreux soignant-e-s un véritable acquis social, contribuent à la vaste désorganisation normative d’un « centre » constitué par des formes « typiques » de travail.Plutôt qu’à la marge, les 12h seraient au contraire au centre d’une nouvelle relation de travail diluant la frontière entre légal et illégal, et souhaitée par les soignant-e-s pour une meilleure articulation des temps sociaux."en
dc.language.isofren
dc.subjectTemps de travailen
dc.subjecthôpital publicen
dc.subject.ddc658.3en
dc.subject.classificationjelI.I1.I19en
dc.titleTravailler « en 12 heures » à l’hôpital public : phénomène aux marges du cadre normatif de travail ou nouvelle norme d’organisation du temps de travail ?en
dc.typeCommunication / Conférence
dc.subject.ddclabelRessources humainesen
dc.relation.conftitle14 ème Journées Internationales de Sociologie du Travailen
dc.relation.confdate2014-06
dc.relation.confcityLilleen
dc.relation.confcountryFranceen
dc.relation.forthcomingnonen
dc.description.ssrncandidatenonen
dc.description.halcandidateouien
dc.description.readershiprechercheen
dc.description.audienceNationalen
dc.relation.Isversionofjnlpeerreviewednonen
dc.relation.Isversionofjnlpeerreviewednonen
dc.date.updated2017-07-20T11:32:53Z
hal.identifierhal-01622155*
hal.version1*
hal.author.functionaut


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record