Show simple item record

hal.structure.identifierDauphine Recherches en Management [DRM]
dc.contributor.authorBouville, Gregor*
dc.date.accessioned2019-11-22T14:08:07Z
dc.date.available2019-11-22T14:08:07Z
dc.date.issued2018
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/20237
dc.description.abstractfrAh, ce travail, que n’a-t-on pas dit en son nom ? Commençons par un bref florilège de petites phrases issues du monde politique…. qui en disent long sur les conceptions du travail : « Bien souvent, la vie d’un entrepreneur est bien plus dure que celle d’un salarié, il ne faut pas l’oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties » (Emmanuel Macron, candidat aux élections présidentielles de 2017), « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires » (Emmanuel Macron, ministre de l’économie, 2016), «Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus, si les syndicats majoritaires sont d'accord » (Emmanuel Macron, ministre de l’économie, 2016) ou « Le pauvre doit être placé dans une situation moins enviable que celle du travailleur indépendant de la plus basse classe » (Laurent Wauquiez, chargé des affaires européennes, 2011). Au travers de ces petites phrases, nous voyons que le travail est renvoyé tantôt à la souffrance qu’il génère, tantôt à une source d’enrichissement matériel possible, tantôt à la soumission qu’il engendre pour le salarié, tantôt à un droit, tantôt à un devoir. Mais le travail peut être aussi une source d’épanouissement lorsque l’on s’y réalise et que l’on y puise une reconnaissance sociale mais aussi une source de lien social qui nous relie les uns aux autres. Le travail est tout cela. Nous explorerons deux questions dans ce texte. La première question posée par ce texte Tripalium est de savoir si le travail est un droit ou un devoir. Une autre question posée par ce texte est de savoir si le travail peut être réellement source d’épanouissement ou le salarié doit-il en rabattre sur ses attentes et être condamné à déchanter tout au long de sa vie professionnelle.en
dc.language.isofren
dc.subjectéconomie du travailen
dc.subjectConditions de travailen
dc.subjectorganisation du travailen
dc.subject.ddc306.3en
dc.subject.classificationjelM.M5.M54en
dc.subject.classificationjelJ.J8.J81en
dc.titleL’ambivalence du travailen
dc.typeChapitre d'ouvrage
dc.identifier.citationpages40-45en
dc.relation.ispartoftitleÉcrivons le travail ! Lycéens et chercheurs : écritures croisées sur le travailen
dc.relation.ispartofeditorGamassou, Edey
dc.relation.ispartofeditorPrunier-Poulmaire, Sophie
dc.relation.ispartofpublnameEditions Octarèsen
dc.relation.ispartofpublcityToulouseen
dc.relation.ispartofdate2018
dc.relation.ispartofpages248en
dc.subject.ddclabelPsycho-sociologie du travailen
dc.relation.ispartofisbn978-2-36630-071-0en
dc.relation.forthcomingnonen
dc.description.ssrncandidatenonen
dc.description.halcandidateouien
dc.description.readershiprechercheen
dc.description.audienceNationalen
dc.date.updated2019-11-22T11:19:15Z
hal.identifierhal-02376309*
hal.version1*
hal.update.actionupdateMetadata*
hal.author.functionaut


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record