Show simple item record

hal.structure.identifierInstitut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales [IRISSO]
dc.contributor.authorHombert, Louise
HAL ID: 744263
ORCID: 0000-0001-6244-6671
dc.date.accessioned2021-11-12T10:36:12Z
dc.date.available2021-11-12T10:36:12Z
dc.date.issued2021
dc.identifier.issn0995-7367
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.psl.eu/handle/123456789/22191
dc.description.abstractfrDans le paysage européen des villes mobilisées en faveur de l’accueil des personnes migrantes, Barcelone occupe une place singulière. À la fin de l’été 2015, marqué par un afflux sans précédent de migrants syriens aux portes de l’Europe [1], l’Ajuntament (la mairie, en catalan) demande à accueillir des réfugiés [2] : bien qu’étant une importante métropole européenne, la capitale catalane ne connaît alors qu’une faible demande d’asile sur son territoire et son système d’accueil n’est donc pas saturé, contrairement à ceux de Paris ou de Berlin à la même époque. Quatre ans plus tard, la demande d’asile a été quasiment multipliée par sept, passant de 1 374 demandes en 2015 à 9 429 en 2019. Dans quelle mesure la ville a-t-elle pu anticiper ce changement ? Quelle action publique locale a été développée alors, et qu’en est-il aujourd’hui ? Cet article a pour objectif d’aborder la politique d’accueil municipale en nous demandant comment la mairie de Barcelone a cherché à répondre à cette évolution migratoire à l’échelle de la ville, bien que la gestion de l’asile dépende essentiellement de l’État espagnol. Dans un premier temps, nous reviendrons sur l’élaboration de cette politique locale et, plus précisément, sur le plan d’action Barcelona Ciutat Refugi — Barcelone, ville-refuge —, en observant notamment les rôles joués par des acteurs extérieurs à la municipalité : les habitants et les associations. Puis nous détaillerons, dans un second temps, l’évolution des formes matérielles qu’a pu prendre cet accueil municipal de 2015 à 2020, et porterons une attention particulière à une spécificité barcelonaise, le programme Nausica, avant de conclure sur l’institutionnalisation progressive de cette action publique locale, laquelle fait passer la municipalité de Barcelone du statut de « ville-refuge » à celui de « ville accueillante ».en
dc.language.isofren
dc.subjectasileen
dc.subjectEspagneen
dc.subjectintégrationen
dc.subjectmunicipalitéen
dc.subjectpolitique localeen
dc.subjectpolitique urbaineen
dc.subjectaccueilen
dc.subjectBarceloneen
dc.subject.ddc307en
dc.title« Barcelona Ciutat Refugi » : Cinq ans d’action publique locale à Barcelone (2015- 2020)en
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameMigrations Société
dc.relation.isversionofjnlvol185en
dc.relation.isversionofjnlissue3en
dc.relation.isversionofjnldate2021
dc.relation.isversionofjnlpages139-154en
dc.relation.isversionofdoi10.3917/migra.185.0139en
dc.relation.isversionofjnlpublisherCIEMIen
dc.subject.ddclabelStructure de la sociétéen
dc.relation.forthcomingnonen
dc.description.ssrncandidatenon
dc.description.halcandidateouien
dc.description.readershiprechercheen
dc.description.audienceNationalen
dc.relation.Isversionofjnlpeerreviewednonen
dc.date.updated2021-11-12T10:27:23Z
hal.identifierhal-03426424
hal.version1
hal.date.transferred2021-11-12T10:36:13Z
hal.author.functionaut


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record