Show simple item record

dc.contributor.authorBoukef-Charki, Nabila
dc.contributor.authorKalika, Michel
HAL ID: 13102
dc.contributor.authorIsaac, Henri
HAL ID: 1935
ORCID: 0000-0002-5228-5146
dc.date.accessioned2009-12-14T14:20:41Z
dc.date.available2009-12-14T14:20:41Z
dc.date.issued2005
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/2693
dc.description.abstractfrFace à l’utilisation croissante du courrier électronique et plus généralement des TIC dans l’entreprise, et à l’augmentation du temps alloué à ces outils, se pose la question de leurs effets sur le fonctionnement des réunions. L’objectif de cette communication est d’étudier les phénomènes de substitution entre les outils distants de communication et de coordination, notamment le courrier électronique, et les modes présentiels de type face à face. Les données ont été collectées par enquête téléphonique auprès d’un échantillon de 2 500 dirigeants d’entreprises interrogés de 2001 à 2005. Les résultats montrent que la substitution entre communication électronique et face à face n’intervient que dans une minorité d’entreprises (moins de 15% des cas) et que l’amélioration du fonctionnement des réunions est observée dans un quart de l’échantillon. Nous confirmons ainsi l’effet de superposition des outils de communication et proposons de le dénommer « théorie du millefeuille1 ».en
dc.language.isofren
dc.subjectThéorie du millefeuilleen
dc.subjectCourrier électroniqueen
dc.subjectRéunionsen
dc.subjectManagersen
dc.subjectTICen
dc.subject.ddc658.3en
dc.subject.classificationjelM54en
dc.subject.classificationjelM12en
dc.titleLa théorie du millefeuille. De la non-substitution entre communications électroniques et face à faceen
dc.typeCommunication / Conférence
dc.description.abstractenAs the range of ICT applications’ use is broader with an increasing time spent, they may have some effects on meetings. This paper explores whether ICT use could be substituted to face to face interactions. Data were collected through telephone investigation. A sample of 2,500 managers was surveyed during a five years period (2001-2005). Results show that only a minority of companies (<15%) is concerned by the substitution between the electronic communication and face to face interactions whereas meetings are improved for the quarter of the companies. We then confirm the superposition of the different medias, called «millefeuille theory2 ».
dc.identifier.citationpages13en
dc.relation.ispartoftitleGouvernance des Technologies de l'Information et Stratégie des SI pour Succès Economique. Actes du 10ème colloque de l'AIM-Toulouseen
dc.relation.ispartofeditorBaile, Serge
dc.relation.ispartofpublcityToulouseen
dc.relation.ispartofdate2005
dc.relation.ispartofpages109en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelRessources humainesen
dc.relation.conftitleGouvernance des Technologies de l'Information et Stratégie des SI pour Succès Economique.en
dc.relation.confdate2005-09
dc.relation.confcityToulouseen
dc.relation.confcountryFranceen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record