Show simple item record

dc.contributor.authorNouet, Sébastien
dc.contributor.authorPlisson, Manuel
dc.contributor.authorNayaradou, Maximilien
dc.date.accessioned2010-11-12T15:16:57Z
dc.date.available2010-11-12T15:16:57Z
dc.date.issued2007
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/5054
dc.description.abstractfrLe marché de l'assurance dépendance privé est très peu développé dans les pays européens et aux Etats-Unis. Dans le but de mieux comprendre cet échec actuel du marché, il est intéressant d'étudier les caractéristiques de la demande d'assurance dépendance. Cet article utilise des données bancaires pour estimer la probabilité de souscrire à un contrat d'assurance dépendance. En utilisant un modèle logit simple et la méthode du bootstrap, nous montrons que l'appartenance aux classes aisées réduit la probabilité de souscrire à un contrat d'assurance dépendance. Par contre, être un ouvrier ou un employé augmente la probabilité de souscrire. Un modèle logit avec interactions montre que le fait d'être une femme de la catégorie agriculteur, ouvrier ou employée et possédant du patrimoine financier multiplie par 5 la probabilité de souscrire à un contrat d'assurance dépendance par rapport à la moyenne de la population. La probabilité est équivalente pour les femmes les plus âgées appartenant à ces catégories sociales. Cet article montre que l'assureur se trouve alors dans une situation favorable pour développer son portefeuille dépendance dans le futur dans la mesure où l'effet du vieillissement de la population rendra les cibles dégagées plus représentées dans les 20 prochaines années. Aussi cet article fournit à l'assureur un outil d'aide à la décision clé : un modèle micro - économétrique de modélisation de la probabilité de souscription dépendance qu'il peut appliquer à son portefeuille client. Ce modèle, le seul modèle empirique dans la littérature à ce jour sur données françaises, d'une part permettra à l'assureur français d'axer ses efforts marketing au long terme sur les catégories cibles et d'une manière plus générale de le guider dans la mise en œuvre de sa stratégie marketing en effectuant lui-même des simulations sur son portefeuille. L'ensemble des résultats obtenus complètent ceux de la littérature théorique et empirique existante. Ainsi le modèle estimé peut aider à un meilleur ciblage des produits d'assurance dépendance et probablement à une meilleure souscription à ces produits, de ce fait il pourrait contribuer à l'augmentation de l'offre de produits d'assurance dépendance des assureurs.en
dc.language.isoenen
dc.subjectlong-term careen
dc.subjectlong-term care insuranceen
dc.subjectinsurance demanden
dc.subjectdépendanceen
dc.subjectassurance dépendanceen
dc.subjectdemande d'assuranceen
dc.subject.ddc332en
dc.subject.classificationjelG22en
dc.titleThe Characteristics of the Demand for Private Long Term Care Insurance in Franceen
dc.typeDocument de travail / Working paper
dc.description.abstractenPrivate insurance for long-term care is underdeveloped in European countries and in the US. In order to better understand this actual market failure, it is interesting to study the characteristics of insurance demand. This paper uses banking data to estimate the likelihood to buy a long-term care insurance contract. Using a logit model and a bootstrap method, we show that belonging to upper classes reduces the likelihood of purchase. At the opposite, being a worker or an employee increases the likelihood. Interaction variables show that women belonging to farmer, worker or employee classes and having some asset have 5 times more chances to buy an insurance than the rest of population. This ratio is equivalent for the oldest individuals of this category of women. This article shows that insurers are in a favorable position to develop their future long-term care portfolio because the effect of an aging population will make currently defined targets more representative during the next twenty years. This article thus provides insurers with a key decision-making tool: a microeconomic model for calculating the probability of requiring dependency insurance that can be applied to their client portfolio. This model, which is the sole empirical one using French data available in current literature, provides two benefits. On the one hand, it enables French insurers to concentrate their long-term marketing efforts on target categories and, more generally, it guides them in implementing their marketing strategy by allowing them to make their own portfolio simulations. Results obtained complete existing theoretical and empirical results that are already found in the literature. The present model can therefore help insurers to better target long term care insurance products and undoubtedly increase subscription to these products. In this way, the model can contribute to strengthening the long term care insurance product offer.en
dc.publisher.nameUniversité Paris-Dauphineen
dc.publisher.cityParisen
dc.identifier.citationpages32en
dc.relation.ispartofseriestitleWorking Paper Chaire Transitions démographiques transitions économiquesen
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelEconomie financièreen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record