Show simple item record

dc.contributor.authorMéda, Dominique
dc.date.accessioned2012-06-08T14:04:28Z
dc.date.available2012-06-08T14:04:28Z
dc.date.issued2001
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/9398
dc.description.abstractfrL'auteur nous montre que ce n'est pas parce que le besoin de travail (et de salaire ...) devient de plus en plus prégnant qu'il faut accepter de subsumer toutes les activités sociales sous la catégorie du travail, et qu'il faut cesser de poser les vraies questions : comment mieux articuler les temps sociaux ? Comment rééquilibrer les temps de travail entre chômeurs, temps partiels subis, statuts précaires avec tous ceux qui bénéficient de statuts stables ? Comment rééquilibrer les investissements de travail entre hommes et femmes ?en
dc.language.isofren
dc.subjectChômageen
dc.subjectÉgalité des sexesen
dc.subjectAménagement du temps de travailen
dc.subject.ddc306.3en
dc.titleQuelques notes pour en finir (vraiment) avec la « fin du travail »en
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameLa Revue du MAUSS
dc.relation.isversionofjnlissue18en
dc.relation.isversionofjnldate2001
dc.relation.isversionofjnlpages71-78en
dc.relation.isversionofdoihttp://dx.doi.org/10.3917/rdm.018.0071en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record