Show simple item record

dc.contributor.authorMéda, Dominique
dc.date.accessioned2012-06-08T14:48:32Z
dc.date.available2012-06-08T14:48:32Z
dc.date.issued1996
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/9403
dc.description.abstractfrLa conception du travail et la place primordiale qu'il a prise dans les sociétés occidentales sont des constructions de l'histoire plus qu'une expression de l'essence de l'homme. Charger le seul travail - serait-ce sous l'appellation ambiguë d'activité - de créer et maintenir le lien social c'est se soumettre au type de lien social, fondé sur l'échange marchand, que promeut l'économie. C'est également reléguer au second plan la question qui doit d'abord occuper le philosophe comme le citoyen, celle de la bonne société, c'est-à-dire des finalités de la vie en société, de la nature de la richesse sociale et de la répartition des biens premiers (dont le travail) la plus susceptible de promouvoir la cohésion sociale.en
dc.language.isofren
dc.subjectTravail et vie personnelleen
dc.subjectSociologie du travailen
dc.subjectPartage du travailen
dc.subject.ddc306.3en
dc.titleUne mise en perspective de la valeur travailen
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameRevue internationale du travail
dc.relation.isversionofjnlvol135en
dc.relation.isversionofjnlissue6en
dc.relation.isversionofjnldate1996
dc.relation.isversionofjnlpages693-704en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record